REPOSITORY Doc's

Etude de l’influence des fillers calcaires, rapport Eau/Ciment et taux d’adjuvant sur la résistance mécanique d’un mortier à base d’un sable de concassage

Show simple item record

dc.contributor.author Benyahia, Nabil
dc.contributor.author Benkhennouche, Nasreddine
dc.contributor.author Benyessad, Djamal ; promoteur
dc.date.accessioned 2018-04-22T10:02:50Z
dc.date.available 2018-04-22T10:02:50Z
dc.date.issued 2016
dc.identifier.uri http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/9966
dc.description Option : Matériaux et Structures en_US
dc.description.abstract La présentation des caractéristiques des matériaux utilisés, la composition des mélanges et les procédures expérimentales nous ont permet de mieux analyser les résultats et d’avoir une meilleure compréhension de l’influence des trois paramètres étudiés à savoir les taux de fillers ajouté, le rapport E/C et enfin l’apport d’un fluidifiant sur le comportement mécanique des mortiers confectionnés à base de sable concassé. D’une manière générale, nous pouvons dresser un bilan des principales conclusions dégagées après l’analyse des résultats obtenus : D’après cette étude paramétrique on peut conclure que pour un mortier à base d’un sable de concassage les trois facteurs déjà cités exercent une influence qui soit favorable ou défavorable sur sa résistance à la compression, dont on peut mentionner les suivants : 1. Le contrôle de la quantité d'eau de gâchage est très important pour avoir des résistances élevées à la compression. Ou on a constaté qu’un excès ou un manque d’eau entraine considérablement une diminution de la résistance. - D’après notre études, Les résistances maximales sont observées dans les mortiers ayant un rapport E/C=0.45. par rapport aux éprouvettes qui ont un rapport E/C = 0.3 et E/C = 0.6 quel que soit le taux d’adjuvant ou le taux d’’ajout de fillers calcaires. 2. Contrôle de la teneur du sable en particules poussiéreuses « fillers calcaires » permet un gain de la résistance à la compression tel que on la constaté dans nos résultats. - Les valeurs maximales des résistances sont obtenus à 10% de fillers pour les mortiers confectionnées avec un rapport E/C = 0.45 quel que soit le taux d’adjuvant. 3. L’incorporation d’un fluidifiant permet un léger gain de résistance et offre une bonne maniabilité et facilite la mise en oeuvre. Ces observations nous conduisent à admettre qu’il est possible d’avoir un mortier résistant à base du sable de concassage à condition de bien choisir un rapport E/C et un taux de fillers adéquats. Notre travail s’inscrit dans la valorisation du sable de concassage. L’utilisation de ce produit local aura un avantage capital : celui de subvenir à satisfaire la demande du marché en agrégats tout en veillant à la préservation de l’environnement en évitant l’épuisement des réserves disponibles des sables rouléEn guise de perspective, il serait intéressant de travailler sur une méthode d’optimisation du mélange granulaire (corrections granulaires) pour plusieurs rapports E/C en prenant plusieurs indicateurs aussi bien sur le plan expérimental que numérique, et cela afin de confirmer avec certitude le paramètre ayant le plus d’influence sur le comportement des mortiers et des bétons. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université abderrahmane mira béjaia en_US
dc.subject Sable de concassage : Mortier : Résistance mécanique : Adjuvant : Eau : Ciment : Fillers calcaires en_US
dc.title Etude de l’influence des fillers calcaires, rapport Eau/Ciment et taux d’adjuvant sur la résistance mécanique d’un mortier à base d’un sable de concassage en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account