VR Relations Exterieures

banner1.jpg

Actualités

Coopération internationale

 

>Projet SATELIT
>Projet INSTART
>Projet ESAGOV

 

Structures d'appui

Programme d’Appui à la Politique Sectorielle de l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique (PAPS-ESRS)

 

Le programme d’Appui à la Politique Sectorielle de l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique (PAPS-ESRS) rentre dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et l’Union Européen. Il doté d’un budget global= 38,6 millions d’euros dont 21,5 millions d’euros finances par l’Union Européenne et 17,1 millions d’euros financés par l’Algérie.

 

Principaux objectifs

Ce programme cible essentiellement l’accompagnement et le soutien des principales réformes du secteur, visant la modernisation du système universitaireafin de développer les mécanismes d’insertion des jeunes dans le monde de l’entreprise, le renforcement des capacités des établissements universitaireset l’amélioration de la qualitéde l’enseignement autour des 3 volets suivants :

 

 Appui institutionnel à l’amélioration des performances et de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique couvrant en même temps les aspects structurel, qualitatif et législatif ;

 Développement des partenariats universitaires (au plan national et international) et autres instruments pour le transfert de savoir et de savoir-faire nécessaires au renforcement des ressources humaines, l’amélioration qualitative du système d’enseignement supérieur et la création de nouvelles filières ;

 Développement des partenariats Universités/Entreprises

 

Résultats attendus

 R1. Le plan d’appui structurel, institutionnel et qualitatif de l’ES est élaboré

 R2. Appui vers la mise en œuvre d’un système d’information intégré « Technologies de l’Information et de la communication »

 R3. Les capacités des ressources humaines sont renforcées

 R4. L’Ecole Doctorale est renforcée et la participation des chercheurs aux programmes R&D européens sont appuyées

 R5. L’offre de formation de l’ES est diversifiée et de nouvelles filières porteuses sont développées ; le passage au LMD est consolidé.

 R6. Le rapprochement Universités/Entreprises et l’adéquation formation/emploi sont renforces

 

Participation de l’Université de Béjaïa

L’université de Béjaïa est retenue comme établissement pilote dans deux résultats R5 et R6.

Montage de 04 formations professionnalisantes, en collaboration avec les experts européens de ce programme : Emballage et qualité - Maintenance industrielle - Comptabilité Contre et Audit Professions juridiques et judiciaires

 

Organisation de plusieurs sessions de formations pour un nombre important de stagiaires « membres d’équipes pédagogiques » à Béjaïa, assurées par des experts européens, avec la participation de représentants des entreprises et des organismes de l’emploi. Les thèmes abordés sont  ont porté sur cinq domaines prioritaires :

 

 La Formation universitaire continue

 L’insertion professionnelle

 L’information, l’orientation, l’encadrement et l’accompagnement des étudiants

 L’entrepreneuriat et la création d’activité

 La valorisation et le transfert de la recherche, de l’innovation et du développement technologique.

 

Formation pour les responsables impliqués dans les résultats R5 et R6 sur les thèmes : management des projets, outils collaboratifs, communication et gouvernance.

 

Désignation du Vice Recteur des relations extérieures de l’université de Bejaïa au poste de Responsable Opérationnel (ROR) pour la région centre pour le résultat 6.

 

Ouverture d’un bureau PAPS à l’Université de Béjaïa

Dans le cadre de ce programme,  l’université de Béjaïa en collaboration avec la direction du programme PAPS (Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique) a ouvert un bureau PAPS au campus Targa Ouzemour. Ce bureau dont son responsable est Melle Feniche Fatima, est rattaché au vice rectorat des relations extérieures.