VR Relations Exterieures

banner1.jpg

Actualités

Coopération internationale

 

>Projet SATELIT
>Projet INSTART
>Projet ESAGOV

 

Structures d'appui

• Cellule d’Accompagnement, de Sensibilisation, d’Appui et de Médiation (CASAM)

 

Historique

               L’université de Bejaia à institue une cellule d’accompagnement, de sensibilisation, d’appui et de médiation depuis le 18 décembre 2011.

La CASAM a été instituée à la suite de la participation de l’université  Abderahmane Mira –Bejaia Au Projet TEMPUS « Université du Maghreb: enseignement inclusif (UMEI) ». Consortium-UMEI.pdf

Dans ce projet on retrouve les Partenaires suivants: Erasmushogeschool Brussel, Université Abdelmalek Essaâdi, University of Santiago de Compostela, Vrije Universiteit Brussel, Fontys Opleidings centrum Speciale Onderwijszorg, Université Paul Valéry, Montpellier 3, Université Comenius de Bratislava, Network of Universities from the Capitals of Europe, European Access Network, Compostela Group of Universities, European Student Network, Steunpunt  Inclusief Hoger Onderwijs, Université Ibn Zohr, Université Hassan II Mohammadia, Université Aboubekr Belkaid Tlemcen, Association louis braille pour les aveugles, Association de Développement local Méditerranéen, Université de Sousse, Université de Sfax, Université Abderahmane Mira – Bejaia, Université Mentouri Constantine.

 

Principales attentes du programme « UMEI »

               Les efforts déployés par les autorités publiques dans la démocratisation, la modernisation et la transparence dans l’accès à l’enseignement supérieur montrent un dysfonctionnement  qui  provient d’un déphasage entre une volonté politique officiellement exprimée et les conditions réelles dans les établissements de l’enseignement supérieur telles qu’elles sont vécues, au quotidien, par les étudiants socialement vulnérables qui sont sanctionnés en premier lieu, en les fragilisant davantage, et nombreux d'entre eux finissent par quitter celles-ci sans aucun diplôme ou qualification gratifiante.

                    

Favoriser la réforme de l’enseignement supérieur dans les pays partenaires, c’est adopter une nouvelle vision, inhérente à l’inclusion, qui  privilégie le passage d’un système intégratif à un processus inclusif. Antérieurement, c’était à l’étudiant de s’adapter et de s’intégrer aux exigences universitaires. Désormais, c’est à l’établissement, de créer les conditions de son intégration, dans un esprit inclusif.     

 

             Ce projet propose de pallier le  manque dans les structures d'accueil, d'accompagnement et de suivi pour les catégories d'étudiants dont les besoins sont particuliers et de  mettre en place des outils et procédés pour pallier ces carences et participer à démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur en le rendant accessible à tous.

 

Les étudiants cibles dont les caractéristiques sont définies par l'un ou l'autre des éléments suivants:

- Besoins spécifiques: étudiants avec handicap;

- Origine géographique: étudiants d'origine rurale ou étudiants étrangers (africains, sud

Asiatiques, etc.);

-Précarité économique: étudiants pauvres aux conditions sociales et familiales rudimentaires.

 

Il y a lieu de noter une absence totale, ou au moins, un manque dans les structures d'accueil, d'accompagnement et de suivi pour les trois catégories d'étudiants dont les besoins sont particuliers. De ce fait, ces étudiants sont quasi exclus des universités. Ils y arrivent aux universités dans des proportions très faibles, et nombreux d'entre eux finissent par quitter celles-ci sans aucun diplôme ou qualification gratifiante.

 

La justification de la CASAM 

Le programme se propose de mettre en place des outils et procédés pour pallier les carences et pour participer à démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur en le rendant accessible à tous. Le choix porté à l’enseignement inclusif s’inscrit dans une logique de travail et de sensibilisation pour mettre en place une démarche de concertation, de coopération et de partenariat entre les différents intervenants (présidences d’universités, étudiants, corps professoral, administrations, ONG, etc.) afin de pallier les difficultés et carences. Pour ce faire nous proposons la mise en place d'une Cellule d’Accompagnement, de Sensibilisation, d’Appui et de Médiation (CASAM) au sein des universités participantes.

 

 

Objectifs de la CASAM

Les résultats attendus des CASAM sont de sensibiliser, de combattre contre les obstacles et les contraintes endurées par les étudiants souffrant de besoins spécifiques et contre  les échecs lies à ces conditions(le décrochage universitaire chez les étudiants cibles) et de consacrer la diversité au sein de l’enseignement supérieur par la démocratisation de l’accès à celui-ci (augmentation significative de leur nombre dans les années à venir). Leur rôle est donc de faciliter le  bon accueil  qui permettra d'atteindre ces résultats.

 

Vision  de la CASAM

Intégrer les concepts  et les instruments de l’enseignement inclusif dans la vision globale de l’université de Bejaia.

 

Mission de la CASAM

  • Disposer d’états des lieux actualisés de la population des étudiants aux besoins spécifiques représentés aussi bien que par les groupes ciblés que tout ceux nécessitant des soutiens et de l’accompagnement ;
  • Multiplier les actions de communications /informations et de sensibilisation sur la question ;
  • Mettre en place des stratégies d’accompagnement des étudiants aux besoins spécifiques;
  • Lever les contraintes et les obstacles éprouvés par ces étudiants

 

Stratégie de la CASAM

 

La CASAM se concerte, coordonne et collabore avec :

  • le personnel enseignant,
  • le personnel de soutien technique et administratif
  • les étudiants.

Au final ces Acteurs se sont organisés en réseau de bénévoles en attendant l’institutionnalisation de la CASAM

feuille-route-casam.pdf.

*Voir le réseau en attaché. Réseau  CASAM.docx

.

La CASAM de Bejaia assure un rôle:

  • D’information;
  • De sensibilisation;
  • D’action.

 

Position Hiérarchique de la CASAM

La CASAM de Bejaia est rattachée au rectorat, elle agit en direction de toutes les structures impliquées :

  • Vice rectorats
  • Les facultés
  • Les services communs
  • La communauté estudiantine
  • Les partenaires socioéconomiques

 

Organigramme de la CASAM 

La CASAM est coordonnée par un coordinateur, il travaille avec un réseau d’acteurs  du corps enseignants et administratifs,  qui collaborent bénévolement pour assurer les missions et les objectifs de la CASAM.

 La CASAM dispose de :

  • Centre d’accueil des étudiants cibles 
  • Cellule d’écoute et d’aide psychologique 

 

Siege: Campus Aboudaou : RDC de la faculté de droit et des sciences politiques

Contact:

www.univ-bejaia.dz

Consulter le réseau CASAM en annexes