banner.JPG

Département Histoire et Archéologie

 Offre de formation.

 

 Licence Histoire 

The bachelor's degree in history includes modules that touch on the history of the whole world. A particular interest is given to the history of Algeria, from its origins to the contemporary period. Each semester studied a period of the past of Algeria. Algeria.the degree in history can findwork at the primary, middle and secondary level. and can also work at the level of museums and archives 

  


Objectifs de la formation :


La première promotion de licence LMD en Histoire, au niveau de l’Université de Bejaia a commencé au cours de l’année universitaire 2016/2017.
Juste après la licence, une ou plusieurs masters seront lancés pour compléter la formation des étudiants. Ces deux parcours accueilleront désormais un nombre important d’étudiants issus de la wilaya de Bejaia et les autres villes d’Algérie ; ceci évitera à ces jeunes, comme c’est le cas dans le passé, des déplacements fatigants vers d’autres universités à la quête d’un savoir qu’ils peuvent recevoir non loin de chez eux.
D’emblée, il y a lieu de signaler que Bejaia, ville d’histoire, capitale d’une ancienne dynastie, centre du savoir qui a abrité des personnalités célèbres comme Ibn Khaldoun, mérite amplement qu’elle soit le centre d’un établissement où sera étudié l’histoire de notre pays et du reste du monde.
La spécialité d’histoire sert à former des licenciés, des masters et des docteurs. Sur le long terme, elle vise à former les historiens de demain capables de redonner le blason à cette branche et à s’engager vers de nouvelles écritures susceptibles d’apporter du nouveau dans ce domaine. Le patrimoine de la région en particulier et de l’Algérie en général sera valorisé avec les pistes de recherches qui seront entamés sur telle ou telle thématique.
Sur un autre plan, le diplômé en histoire pourra trouver des débouchés d’emploi. Il pourra être recruté dans l’enseignement (primaire, secondaire, lycée, université) ou dans les secteurs en rapport avec les archives et le patrimoine (musée, bibliothèque), ainsi que dans le tourisme et la diplomatie.


Moyens disponibles :


Le chercheur en histoire dispose de beaucoup de moyens humains et matériels pour accomplir sa mission. L’université de Bejaia est connue par la richesse de ses infrastructures. Sur le plan scientifique, l’étudiant dispose d’une bibliothèque de faculté riche en documents et d’une bibliothèque importante de point de vue de son acquisition presque annuelle en l’occurrence la bibliothèque principale de lecture publique de la ville de Bejaia. Bien entendu, le chercheur pourra travailler en priorité dans les centres d’archives disponibles en Algérie et à l’étranger et éventuellement privilégier des enquêtes du terrain. Les enseignants chercheurs, docteurs ou doctorants sont là pour accompagner ces futurs historiens pour le bien de tout le monde.