universite.jpg

News

Présentation de l'université

 

L’Université de Béjaïa, crée en octobre 1983, est un établissement public pluridisciplinaire. Elle compte aujourd’hui plus de 45 700 étudiants,1714 enseignants et 1227 personnels techniques et administratifs, répartis sur huit facultés : Technologie - Sciences Exactes - Droit et Sciences Juridiques et Administratives - Sciences de Nature et de la Vie - Lettres et Langues - Sciences Humaines et Sociales - Sciences Economiques, Sciences de Gestion et Sciences Commerciales - Sciences Médicales.

Visite Expresse de l'Université

 

L’université de Bejaia a réussit à mettre sur pied des formations de plus en plus en phase avec le monde du travail. Cette démarche lui a permis d’être mieux à l’écoute des besoins de ses partenaires économiques en matière de ressources humaines et de compétences.

 

L’Université de Béjaïa dispose actuellement une trentaine de laboratoires de Recherche, agréés par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique portant sur plusieurs domaines : Modélisation et Optimisation des  Systèmes - Technologie des Matériaux et du Génie des Procédés-Matériaux organiques - Génie et de l’environnement – Hydraulique -Technologie Industrielle et de l’Information-Génie Electrique -Biomathématique, Biophysique Biochimie - Mathématiques Appliquées -Physique Théorique - Ecologie et Environnement - Economie et Développement - Microbiologie Appliquée - Biochimie Appliquée - Formation en langues Appliquées et Ingénierie des Langues  en milieu Multilingue - Ecosystèmes Marin et l’Aquacole).

L’Université de Béjaïa a entrepris un travail de structuration important pour que la recherche puisse s’inscrire dans la compétition nationale et internationale et constituer une dynamique favorable à son essor et son rayonnement. En effet, elle a inscrit plusieurs projets de développement de la recherche en particulier: un incubateur technologique - un Centre d’Innovation et de Transfert de Technologie - un Centre National de Recherche en Technologie de l’Agroalimentaire

 

Largement ouverte sur son entourage socio-économique, l’Université de Béjaïa n’a cessé d’œuvrer pour encourager le développement  durable et être en harmonie avec les défis de la mondialisation. Le rapprochement entre l’université et le secteur économique local et national est désormais une réalité objective, un challenge, une stratégie de l’université de Béjaïa pour la mise en œuvre des projets prometteurs. Ainsi, plusieurs accords cadres ont été signés avec des entreprises d’envergure nationale. Le Partenariat Université-Entreprise est devenu l'un des thèmes prioritaires dans un contexte économique en pleine mutation. Dans ce cadre, depuis 2007, un forum sur l’Université et le monde productif est organisé chaque fin d’année universitaire. Il constitue un espace d’échanges et de débats sur des thèmes d’actualité scientifique et socio-économique. Dans ce cadre, l’université a mis en place un bureau de liaison université/entreprise (BLEU). 

 

La volonté d’ouverture de l’Université de Bejaia vers le monde s’est traduite aujourd’hui par la signature de plus d’une soixantaine  de conventions cadres de coopération avec des établissements universitaires de plusieurs pays (France, Italie, Russie, Espagne, Roumanie, Canada, Ukraine, Tunisie, Maroc, etc...). Ces accords ont été conçus pour faciliter les échanges scientifiques, la mobilité  des enseignants chercheurs, étudiants et du personnel universitaire. L’université vise à construire des passerelles d’échanges d'expériences et de compétences mais aussi l’amélioration des méthodes pédagogiques, booster la recherche scientifique et d’ériger un réseau de coopération solide et pérenne. 

 

 L’Université de Béjaïa participe à plusieurs programmes d'échanges universitaires tels que le programme européen de bourses Erasmus Mundus  (quatre programmes Averroès, Green It, BATTUTA et UNetBA),  le programme Tempus Meda (employabilité, tourisme, communication, relations internationales, enseignement inclusif, etc…) ; le programme CMEP/Tassili, et DEF/CNRS avec la France, le programme PCIM avec l’Espagne et l’Italie et autres.

 

 

Enregistrer